Après 2 bonnes heures de vol depuis l’aéroport de Paris CDG me voilà arriver dans l’archipel des îles Ioniennes entre Italie et Albanie.

Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, Corfou est une île superbe qui séduit chaque année toujours plus de touristes.

Avec 592 km² et 220 km de côtes, Corfou est l’une des plus grandes îles grecques qui a tout pour ressembler au paradis, entre montagnes et forêts, villages hors du temps et plages bleu azur. Grecque et avec des influences italiennes du fait de son positionnement géographique, Corfou a toujours fait rêver les touristes mais a su à travers les siècles inspirer des écrivains et artistes comme Goethe, Alfred Sisley ou encore Lawrence Durrell.

Aujourd’hui, Corfou est un véritable melting-pot culturel, avec des influences vénitiennes dans son architecture, des saveurs italiennes et françaises dans sa cuisine et un art de vivre typiquement British. Alors que vous soyez là pour un court séjour ou une semaine, laissez-vous guider à travers Corfou et ses trésors avec une liste des 3 choses incontournables à faire à Corfou.

1. l’Achilleion – Le Palais de Sissi à Corfou

Découverte de ce palais néoclassique de style pompéien édifié en 1890 à la demande de l’impératrice Elisabeth d’Autriche – la célèbre Sissi. Elle en a imaginé sa conception et la baptisé ainsi en l’hommage du célèbre héros de la Grèce antique Achille. On peut y voir dans les jardins du palais une statue impressionnante d’Achille – la plus grande le concernant — de 12m de haut.

2. Grimper sur le rocher d’Ulysse

L’un des spots les plus visités de Corfou est l’îlot de Pontikonissi, dont le nom signifie « petite souris » en grec. Pour y aller, comptez 2,50€/personne l’aller-retour pour 2 à 3 minutes de traversée. Ce rocher est d’autant plus connu que selon la légende, ce serait celui où Ulysse aurait échoué après avoir fui la nymphe Calypso. Dans la version d’Homère, cette île serait en réalité le bateau d’Ulysse lui-même, transformé en rocher par la colère de Poséidon, Dieu de la mer et des océans. Pour le visiter, allez-y tôt le matin pour profiter des premiers rayons de soleil et surtout pour éviter la masse de touristes.

3. la magnifique région de au Nord-Ouest de l’île

Ce matin, je prends la route pour la partie nord Corfou. Dès l’arrivée à Paleokastritsa nous pouvons apercevoir de superbes vues sur sa baie. Après un arrêt baignade dans une eau transparente d’une superbe plage en contre-bas nous montons à pied pour aller jusqu’au monastère où un superbe panorama de la ville et de ses plages nous attends. Une vue parfaite pour y admirer un coucher de soleil !

4. Goûter les spécialités locales

Visiter Corfou ne serait pas complet si vous ne vous attardiez pas sur les spécialités locales. La cuisine de Corfou s’apparente à la cuisine italienne, avec des légumes du soleil, des viandes grillées et des poissons frais, le tout généreusement arrosé d’huile d’olive. Pour les plats, ne quittez pas l’île sans avoir goutté le sofrito, de fines tranches de bœuf relevées dans une sauce à l’ail, le bourdéto, un poisson avec une sauce tomate relevée et le pastitsada, des gros macaronis avec de la viande de veau à la sauce tomate. Pour les amateurs de fruits, (re)découvrez le kumquat, la star de l’île. Il se déguste aussi bien frais, en liqueur, en glace ou en confit. Et pour aller plus loin, faites un tour à Paleokastritsa pour découvrir la distillerie de kumquats et tout savoir de ce petit fruit jaune.

5. Corfou, son fort et sa vieille ville inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO

Aujourd’hui, direction Kerkyra, la capitale de l’île. Nous commençons par la vieille forteresse de Corfou ! La vue est vraiment à couper le souffle, les côtes albanaises se trouvent au loin face à nous. Nous quittons cette vue sublime pour nous enfoncer dans la vieille ville. Ici pas de bâtiments blancs aux toits et volets bleus typiques de la Grèce mais un style très vénitien teintes d’ocres et de jaunes ! De jolis cafés bordent la place et tout en tas de boutiques parsèment les ruelles pavées pleines de charmes.

En résumé une très belle découverte proche de Paris, abordable et qui permet d’allier détente en bord de mer avec un petit peu de culturel et de superbes paysages. La dolce vita à la grecque